Que choisir entre formation professionnelle et continue ?

07 avril 2022Formation continueNoémie Walter
Que choisir entre formation professionnelle et continue ?

Brevet fédéral ou CAS, vous hésitez entre les deux ?
Si vous souhaitez vous perfectionner, il peut être difficile de choisir entre la formation professionnelle et la formation continue universitaire. Ces deux systèmes ont des points communs, mais ne s’adressent pas aux mêmes profils (et ne sont pas reconnus de la même façon). Alors quelle est la meilleure voie de formation ? On vous explique tout dans ce guide !

Le système de formation professionnelle et formation continue en Suisse

La formation professionnelle en Suisse

En Suisse, la formation professionnelle supérieure désigne le secteur du degré tertiaire non universitaire. Cette filière permet d’acquérir des qualifications indispensables pour devenir spécialiste ou cadre.
Elle se divise entre :

  • Les écoles supérieures (ES): en Suisse, il existe environ 400 filières de formation ES couvrant huit domaines principaux (économie, santé, hôtellerie, technique, social, arts visuels, transports et agriculture). Entre enseignements théoriques et pratiques, ces formations dispensent des connaissances spécialisées du domaine étudié.
  • Les brevets et diplômes fédéraux (BF ou DF): placés sous la responsabilité des organisations du monde du travail, ces examens s’adressent à des personnes souhaitant se spécialiser dans un domaine. Si le brevet fédéral permet d’obtenir une fonction de cadre, le diplôme fédéral, lui, atteste des compétences d’experts dans un domaine !

Pour accéder à une école supérieure, un brevet ou un diplôme fédéral, vous devrez être titulaire d’un certificat fédéral de capacité (CFC) et avoir plusieurs années d’expérience professionnelle.

La formation continue universitaire en Suisse

Également appelées cours de perfectionnement, les formations continues sont destinées à approfondir des connaissances techniques dans un domaine. L’objectif ? Améliorer les perspectives professionnelles du participant et encourager à son développement personnel. De nombreuses thématiques sont abordées, du management, au marketing, à l’analyse de la data ou à la gestion de projet.

Ces formations, généralement dispensées par des hautes écoles ou des universités, durent de quelques heures à quelques années, et délivrent plusieurs types de diplômes. Il s’agit du CAS (Certificate Advanced Studies), du MAS (Master Advanced Studies) puis du DAS (Diploma of Advanced Studies).

Vous souhaitez aller plus loin et mieux comprendre ces deux systèmes de formation ? Découvrez ce schéma interactif sur le système suisse de formation.

Système suisse de formation - orientation.ch
Source: orientation.ch

Les similitudes entre formation professionnelle et continue

Des formations pratiques

La formation professionnelle et continue délivrent des connaissances pratiques, pouvant être utilisées au quotidien. Les diplômes, qu’il s’agisse de brevet fédéral (BF), diplôme fédéral (DF) ou bien d’un CAS/MAS/DAS sont axés sur la transmission de savoir concret.

Même si les matières enseignées peuvent être proches, la formation professionnelle et continue s’adresse à des profils et projets professionnels différents.

Des formations évolutives

Là encore, il existe des similitudes entre la formation pro et continue en Suisse. Les deux filières proposent des formations évolutives. Ainsi, vous pouvez obtenir :

  • Pour la formation continue: un CAS peut être complété par un DAS ou un MAS. Attention, le MAS n’est pas un « Master », tel qu’il est nommé dans les autres universités.
  • Pour la formation professionnelle: un brevet fédéral suivi d’un diplôme fédéral. Ce dernier étant fondé sur les compétences acquises dans cadre du brevet fédéral, auxquelles s’ajouteront des compétences managériales.

L’objectif étant d’augmenter vos compétences et vous spécialiser dans votre domaine pour évoluer au sein d’une organisation.

Les différences majeures entre formation pro et continue

Formation académique vs formation professionnelle

Le contenu des cours est différent en fonction du type de formation :

  • La formation professionnelle, à travers les brevets et diplômes, est plus axée sur l’opérationnel. Elle a une forte orientation pratique puisqu’il s’agit d’une spécialisation dans une profession donnée. Vous pourrez ainsi approfondir des connaissances sur un métier spécifique.
  • En revanche, la formation continue, via les CAS/DAS/MAS, aborde l’opérationnel et la stratégie. Autrement dit, ces diplômes permettront de vous perfectionner sur un poste existant et d’obtenir des compétences supplémentaires. Dans votre quotidien professionnel, vous serez en mesure de prendre de meilleures décisions.

Vous l’avez compris, les perspectives et débouchés sont totalement différents ! Malgré tout, les prérequis pour accéder à ces deux types de formation restent exigeants. SI vous souhaitez en apprendre d'avantage sur les critères à considérer pour faire le bon choix, découvrez notre article dédié.

L’origine des participants

Là encore, les conditions d’admission diffèrent selon le type de formation.
Historiquement, les étudiants ayant réalisé un apprentissage et obtenu leur CFC (Certificat Fédéral de Capacité) se dirigeront vers la formation professionnelle : les brevets et diplômes fédéraux.

A contrario les universitaires auront tendance à rejoindre la formation continue et s’engager vers un CAS. Dans tous les cas, les formations continues s’adressent à des participants ayant déjà plusieurs années d’expérience dans le monde professionnel.

La bonne nouvelle ? En Suisse, il existe de nombreuses passerelles possibles entre les formations. Avant de faire votre choix, et selon vos objectifs, n’hésitez pas à vous renseigner auprès des établissements concernés.

Reconnaissance du diplôme en Suisse VS à l’international

Enfin, les diplômes n’ont pas la même reconnaissance et valeur à travers le monde.

  • Les brevets ou diplômes fédéraux relèvent de la formation supérieure professionnelle : ils sont gérés par la Confédération et ne sont reconnus qu’en Suisse.
  • Les CAS, MAS et DAS sont des titres relevant de la formation continue : ils sont reconnus par l’ensemble des écoles universitaires fonctionnant sous le système de Bologne. Cette norme européenne attribue des crédits ECTS à chaque examen. Par exemple, pour obtenir un CAS, il faut effectuer 10 crédits ECTS minimum ( 1 crédit ECTS = 30 heures de travail). L’avantage ? Ces crédits ECTS permettent de passer d’une école à une autre, et de cumuler les crédits de formation !

L’Executive Education HEC vous propose des formations continues variées, permettant l’obtention d’un CAS, MAS et/ou DAS. Nos domaines de formation portent notamment sur le leadership, le management, la data science, la comptabilité et finance ou encore le marketing.

Vous l’avez compris, chaque format à ses avantages et inconvénients ! Le choix entre la formation professionnelle ou la formation continue s’étudiera selon plusieurs critères : vos objectifs professionnels, votre background (études, diplômes, expériences professionnelles) et, le cas échéant,  de la discussion avec l’employeur. Alors vive la différence !

Découvrez nos formations continues
Table des matières
Noémie Walter
Noémie Walter
Noémie Walter est coordinatrice marketing pour l'Executive Education HEC Lausanne.
Partager l'article
Suivre nos actualités
Inscription à la newsletter
Inscrivez-vous