Les 5 compétences en finance pour les managers (et non-financiers) à maîtriser !

09 juin 2022ComptabilitéFinanceThomas Rouaud
Les 5 compétences en finance pour les managers (et non-financiers) à maîtriser !

Votre direction vous a déjà demandé de mieux maîtriser vos dépenses et investissements ? Vous avez dû choisir entre plusieurs projets, mais il vous manquait des éléments financiers ? Loin d’être réservée aux services financiers, la finance vous servira à piloter votre activité. L’acquisition de compétences en comptabilité pour un manager sert à prendre de la hauteur.

En maîtrisant les bases de la décision financière, vous aurez une vision à moyen terme ! On vous explique tout !

Pourquoi avoir des connaissances en finance quand on est manager ?

Pour optimiser la création de valeur dans l’entreprise

Pour prendre les meilleures décisions dans l’organisation, le manager doit comprendre le processus de création et d’évaluation de la valeur. L’objectif ? Par exemple, mesurer l’impact de l’automatisation ou de la sous-traitance de certaines tâches. La compréhension de la valeur vous servira également lors de la réorganisation d’un service ou lors de l’embauche d’un candidat.

Pour mieux communiquer avec la direction

Véritable atout, la comptabilité pour les non-financiers renforce votre crédibilité. En captant des inputs (données) plus pertinents, vous pourrez mieux défendre vos idées auprès de la direction, comme la rentabilité d’un projet. Plus facile, également, de discuter avec le CFO ("Chief Financial Officer" = directeur financier) pour faire un point sur les coûts de votre service !

Pour choisir les bons investissements

En tant que manager, vous serez probablement amené à prendre des décisions financières complexes. Celui notamment de choisir les bons investissements en fonction des objectifs de votre service. Taux de rentabilité, délai pour récupérer le capital investi… de nombreuses données servent à évaluer la pertinence du projet. La connaissance de la finance pour manager est donc un vrai plus !

Pour maîtriser les dépenses

En bon gestionnaire, le manager va gérer une équipe mais également des ressources monétaires. Les décisions que vous prendrez entraîneront donc des répercussions sur les performances financières de l’organisation. Halte au gaspillage des ressources ! L’observation des chiffres, la maîtrise des coûts, les leviers d’optimisation des charges… sont autant d’informations précieuses pour optimiser la performance économique de votre service.

Les compétences clés en finance pour être un bon manager

Pour vous aider à y voir plus clair, nous avons sélectionner les compétences en comptabilité pour non-financiers qui nous semblent être les plus pertinentes (la liste est donc non exhaustive 😉). Celles-ci vous permettront de réaliser un diagnostic rapide de l’activité puis d’identifier les leviers de performance.

1. Gérer des budgets prévisionnels

Compétence indispensable à tous les managers, la gestion du budget permet d’atteindre les objectifs fixés et de suivre l’activité avec sérénité.

Réalisé par projet ou par année comptable, la préparation du budget sert notamment :

  • À définir un plan d’action pour cadrer les exercices financiers ;
  • À questionner, planifier et mesurer l’efficacité des ressources humaines et budgétaires ;
  • À vous assurer que les dépenses de votre service sont alignées avec la stratégie de l’organisation.

2. Maîtriser les bases de la comptabilité

Bilan, compte de résultat, tableau de flux de trésorerie… vous devrez également comprendre les états financiers de la structure ! Le but ? Mieux appréhender le fonctionnement de votre organisation. Maîtriser les bases de la comptabilité pour les non-financiers est un excellent moyen de poser les bases de connaissance liées au ratios financiers et au contrôle de gestion !

L’ensemble de ces compétences vous serviront à fixer des objectifs financiers. Véritable repère pour votre équipe, leur définition est une étape importante pour prendre les bonnes décisions.

3. Interpréter les principaux ratios (KPIs) du contrôle de gestion

Processus transversal, le contrôle de gestion sert à analyser la performance financière et comptable de l’entreprise. Autrement dit, il s’agit surtout de s’assurer que les ressources soient utilisées efficacement dans chaque service.

Pour un manager « non-financier », certains indicateurs clés appelés KPI restent à découvrir :

  • Le taux de rentabilité : marge brute d’exploitation, productivité du travail, etc. ;
  • Le besoin en fonds de roulement (ou BFR) : il s’agit des besoins de financement à court terme pour couvrir le décalage entre les encaissements et décaissements ;
  • Le cashflow : indicateur permettant de mesurer le flux de trésorerie.

Soyez curieux, cette liste reste non-exhaustive !

4. Avoir des notions de finance de marché

Pas de panique, en tant que manager, l’organisation ne vous demandera pas une expertise de pointe en finance de marché ! Pour autant, la compréhension des éléments financiers de base sont un plus lors de discussions formelles (ou informelles) avec votre direction. Cela vous permettra notamment :

  • De saisir la manière de faire travailler les capitaux de l’entreprise notamment, en termes d’investissement sur les marchés financiers.
  • De comprendre les stratégies d'investissement en y intégrant la notion de risque et de rendement.

Pensez également à travailler la terminologie de la finance et de la comptabilité. Cela vous aidera à mieux communiquer avec les équipes.

5. Adopter une vision « finance-oriented » 

Au-delà des compétences en finance pour manager, l’état d’esprit est un point clé à travailler. Tourné vers l’avenir, le « mindset » d’un financier nécessite de comprendre la santé économique de l’organisation… et d’anticiper ! Véritable avant-gardiste, vous devrez penser « long terme » pour garder le cap de la croissance.

Véritable atout du quotidien, la finance n’est pas l’ennemi du management bienveillant ! Rassurez-vous, la maîtrise des coûts ne se fait pas au détriment de vos équipes. Au sein de notre organisme, nous vous apprendrons le langage financier pour communiquer avec les parties prenantes, mais aussi la mesure de l’impact de vos décisions sur la création de valeur. Et bien d’autres mécanismes financiers !

Découvrez nos formations sur la comptabilité
Table des matières
Thomas Rouaud
Thomas Rouaud
Thomas Rouaud est le responsable du marketing et des ventes de l'Executive Education HEC Lausanne.
Partager l'article
Suivre nos actualités
Inscription à la newsletter
Inscrivez-vous