4 astuces pour améliorer votre communication non verbale !

13 octobre 2022CommunicationFrancesco Giamboi
4 astuces pour améliorer votre communication non verbale !

Comment améliorer son langage corporel en entreprise ?

Arthur Ashe le disait très justement « une des clés de la réussite, c’est la confiance en soi… Une des clés de la confiance en soi, c’est la préparation ! ». Dans un contexte professionnel, la maîtrise du paraverbal est indispensable, notamment lors des prises de parole en public. Regard, position des mains ou encore intonation de la voix, apprenez le langage corporel. Découvrez nos meilleurs conseils sur la communication non verbale pour développer votre aisance !

Rappel : les 3 piliers de la communication non verbale

Selon sa fameuse « règle des 3 V » du professeur en psychologie Albert Mehrabian :

  • 7 % de la communication est verbale (signification et sens donné aux mots)
  • 38 % de la communication est vocale (intonation et son de la voix)
  • 55 % de la communication est visuelle (expressions du visage et du langage corporel).

Ainsi, 93% de la communication orale serait non verbale ! Vos gestes et postures, vos expressions du visage, les silences ou encore l’intonation de votre voix joueraient donc un rôle majeur dans l’interprétation du message.

La communication non verbale : maîtrisez votre voix, regard et posture.

Pour adopter une communication non verbale positive, intéressons-nous à quatre éléments : l’intonation de la voix, la respiration, le regard et la posture.

L’intonation et le ton de la voix

Indispensable en communication non verbale, la voix est un élément pouvant être difficile à maîtriser. Vous devrez apprendre à moduler le débit de vos paroles et le ton pour capter l’assemblée.

Nos astuces :

  • Entraînez-vous à bien articuler en parlant avec un crayon de bois dans la bouche : attention à la « sur-articulation », les phrases doivent être dites sans effort, de manière souple.
  • Lisez un article ou récitez une présentation à voix haute.
  • De manière générale, parlez sans vous précipiter, marquez des pauses surtout si vous avez le souffle court.

La respiration en communication non verbale

Indispensable pour améliorer votre langage corporel, la respiration détermine la bonne émission de votre voix, et permet la détente musculaire. En la maîtrisant, vous apprendrez à faire vivre votre discours !

Nos astuces :

  • Intéressez-vous aux meilleures techniques : la respiration impassible pour contrôler vos émotions, et la respiration carrée pour une meilleure souplesse respiratoire.
  • Pour réduire le stress avant une prise de parole, exercez-vous à la respiration abdominale dite « anti-panique ». Suivez les conseils de cette illustration en vous allongeant sur le dos.
technique respiration thoracique

Le regard en langage corporel

Dans de nombreuses cultures, le fait de ne pas regarder son interlocuteur « dans les yeux » est interprété comme un manque de franchise, voire de malhonnêteté. Bien souvent, il s’agit pourtant de timidité et d’un manque de confiance en soi !

Nos astuces :

  • Utilisez la technique de l’éventail (regard circulaire) : repérez trois personnes aléatoires, réparties dans l’auditoire, puis faites aller votre regard d’une personne à une autre.
  • Maintenez le contact visuel autant que possible, évitez de baisser ou lever les yeux trop souvent. Fuir le regard de l’auditoire est la meilleure manière de rompre le lien…

Pas de panique cependant, vous pouvez regarder vos notes tant que cela reste furtif !

L’importance d’une posture neutre

Vos mouvements, vos gestes ou encore votre attitude ont un réel impact sur l’auditoire. Si vous êtes plutôt stressé, tendu ou sujet aux « tics », l’enjeu sera de travailler sur une posture neutre et dispersez la tension qui vous habite.

Nos astuces :

  • Attention aux gestes parasites: comme toucher ses sourcils, replacer ses cheveux derrière les oreilles, remonter (trop) souvent ses lunettes.
  • En position assise, évitez les jambes trop écartées, n’entourez pas les pieds de la chaise avec vos pieds.
  • Montrez vos mains et posez-les devant vous, paumes tournées vers le ciel : évitez de les cacher sous la table, d’avoir les mains dans les poches ou de croiser vos bras (cela peut être interprété comme une posture de défense).
  • Utilisez des gestes qui clarifient et étayent vos arguments, qui donnent du relief à vos idées ou qui mobilisent l’auditoire !

Pensez également à sourire ! Un sourire franc envoie un signal très positif chez votre interlocuteur. Ce sera donc votre meilleur allié en communication non verbale. Enfin, adoptez la bonne distance corporelle. Certains profils sont plus tactiles que d’autres : prêtez une attention particulière à cette tolérance physique, pour éviter tout malaise.

La communication non verbale : comment s’y exercer concrètement ?

Vous souhaitez améliorer votre aisance corporelle ? Apprendre à bien communiquer avec vos interlocuteurs pour faire passer le bon message ? Rien de tel que la pratique !

Pour réaliser une évaluation complète de votre langage corporel, téléchargez notre fiche pratique. Rassurez-vous, l'exercice d'évaluation corporelle est adapté à tous les niveaux, et les modalités pratiques sont détaillées dans le PDF. Suivez le guide !

Je fais mon évaluation corporelle

Pour analyser votre progression, effectuez cet exercice avant puis après notre formation.

Vous l’avez compris, la communication non verbale concerne tous les types de profils. Même si vous êtes de nature timide ou introverti, vous pouvez travailler votre aisance et améliorer votre prestance en public.

Table des matières
Francesco Giamboi
Francesco Giamboi
Francesco Giamboi est spécialiste en marketing digital pour l'Executive Education HEC Lausanne.
Partager l'article
Suivre nos actualités
Inscription à la newsletter
Inscrivez-vous