Tout comprendre sur le leadership transformationnel

08 juillet 2022LeadershipManagementNoémie Walter
Tout comprendre sur le leadership transformationnel

« Nous voulons plus de leaders et moins de chefs ! » : cette célèbre citation vous parle ? Le rôle du manager évolue en même temps que les aspirations de l’entreprise et de ses employés. Aujourd’hui, vous devez apprendre à guider votre équipe, incarner une vision forte et fédérer autour de valeurs communes. Découvrez les caractéristiques du leadership transformationnel ou leadership bienveillant!

Qu’est-ce que le leadership transformationnel ?

Leadership transactionnel vs. leadership transformationnel

Le leadership transactionnel a pour vocation de maintenir la stabilité de l’entreprise, en limitant le changement des méthodes. La communication est (souvent) unidirectionnelle, les employés accomplissent leurs tâches et sont récompensés.

A contrario, le leadership transformationnel cherche à améliorer le fonctionnement de l’organisation quitte à « bousculer » les stratégies conventionnelles. Le leader bienveillant propose une communication plus ouverte et encourage les conversations.

Les caractéristiques des leaders bienveillants

Le leader transformationnel bénéficie de qualités bien spécifiques :

  • Il est respectueux, bienveillant et humain ;
  • Il fait preuve d’un charisme naturel, lui permettant d’être écouté et suivi par son équipe ;
  • Il sait motiver et rallier l’équipe autour d’une vision commune (plutôt que d’être focus sur des tâches) ;
  • Il donne du sens aux actions de chacun et réaffirme les valeurs ;
  • Il accompagne la prise de décision dans l’échange et la discussion.

Quels sont les avantages du leadership transformationnel ?

1. Plus de performances de l’équipe

Votre équipe se sent écoutée, guidée et rassurée = elle agit avec motivation, rigueur et force pour atteindre les objectifs et la vision de l’entreprise. Le leadership bienveillant a de réelles conséquences positives sur la productivité des employés !

2. Réduction du turn-over des employés

Le leadership transformationnel permet de mieux stabiliser l’équipe, réduire le turn-over et les arrêts. Les employés s’adaptent plus facilement aux changements, puisqu’ils sont impliqués, écoutés et intégrés dans le processus de transformation.

3. Amélioration du bien-être et de l’estime de soi

Qui dit moins de stress et de pression, dit réduction de la fatigue mentale des employés ! Le leader étant un excellent meneur (et médiateur), l’équipe se sent en sécurité et développe un état d’esprit positif. L’amélioration de la confiance et de l’estime de soi est un facteur puissant pour motiver les troupes.

Comment devenir un leader charismatique ?

1. Travailler le leadership de soi

Véritable outil de gestion des ressources humaines, le leadership de soi est la base pour guider votre équipe avec succès !

L’objectif ? Apprendre à vous connaître vous-même (forces et faiblesses), pour mieux gérer ses collaborateurs. La compréhension de la psychologie humaine, des interactions entre le corps et l’esprit, ainsi que la connaissance de soi font partie des éléments à travailler.

2. Créer un message clair et transparent

En tant que leader transformationnel, vous participerez à définir la vision d’entreprise. Ce concept permet d’avoir une vision plus claire des objectifs à atteindre, des priorités et des outils de mesure des résultats.

Pour rendre cette vision convaincante, vous devrez travailler votre communication auprès de l’équipe. Un message clair et authentique facile à comprendre, à visualiser et à adopter ! Le storytelling (le fait de raconter des histoires) est un excellent moyen de transmettre la vision de l’entreprise.

3. Motiver et inspirer son équipe

Le leader transformationnel a la capacité d’incarner la vision d’entreprise.

Vous devrez donc motiver, inspirer et convaincre votre équipe pour concrétiser les objectifs. Cette compétence s’applique notamment lors d’un projet important : une fois l’enthousiasme du départ « passé », il s’agira de garder la motivation de l’équipe sur le long terme !

Pour ça, vous pouvez mettre en avant les résultats communs pour l’équipe et réaffirmer la vision.

Vous voulez apprendre à guider une équipe avec ambition et confiance ? Formez-vous au management bienveillant pour améliorer vos compétences.

Le « risque » de leadership transformationnel (et comment l’éviter)

Vous l’avez compris, le leadership bienveillant est basé sur la confiance envers son équipe. Qui dit plus de confiance, dit également plus d’autonomie et de responsabilités chez les collaborateurs !

Si certains ont plaisir à se challenger, d’autres employés peuvent se sentir stressés. Autrement dit, le leadership transformationnel ne convient pas à tous les profils, ni aux environnements où il a peu de changements.

Un « bon » leader transformationnel met en place un management personnalisé. Vous devrez donc comprendre ce qui motive chaque membre pour vous adapter aux différents profils :

  • L’esprit de compétition ?
  • Les primes ?
  • L’autonomie ?
  • Le soutien et le boost ?

Pour le comprendre, discutez régulièrement avec vos employés et écoutez-les (vraiment) !

Basé sur l’échange entre le leader et son équipe, le leadership transformationnel se répand largement au sein des organisations. Pour développer vos compétences et devenir un manager bienveillant, formez-vous !

J’apprends la gestion d’équipe
Table des matières
Noémie Walter
Noémie Walter
Noémie Walter est coordinatrice marketing pour l'Executive Education HEC Lausanne.
Partager l'article
Suivre nos actualités
Inscription à la newsletter
Inscrivez-vous